AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.

Aller en bas 
AuteurMessage
MacPepR
Newbi en Slibard blanc
Newbi en Slibard blanc
avatar


MessageSujet: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   16/9/2012, 00:23

Retour gagnant.


Une première course 2012 dans un calme relatif, loin des jeunes et de leur attaque. 1ère 600 à l’arrivée, avec podium et coupe. Que du bonheur. Le cœur a tenu, que dira l’acquisition de données ?

Moribond au Printemps dernier, dépité au début de l’été dans l’attente d’une greffe du cœur qui était alors mon seul espoir de reprendre un jour la course et une vie plus normale, j’ai vécu une résurrection inattendue fin juillet. Après un championnat en anciennes où j’ai brillé par mon absence forcée, je retrouve le plaisir de la compétition avec la première course réservée au plus de 50 ans de l’histoire de France. Juste avant j’avais repris le tennis, vérification de la solidité retrouvée de mon cœur et l’idée de ce titre. Ca aurait aussi pu être live to ride.

Reprise en 2 temps, mais avec soupapes.
Premier temps, début août, je représente « mécanos sans frontières » pour accompagner les copains du championnat Vitesse en Moto Anciennes à Magny-Cours. J’en profite pour essayer la 750 GPZ modèle 83 préparée aux petits oignons par Jean-Luc. Entre lui et son épouse qui nous assure les menus trois *** sur les circuits, on peut dire qu’ils ont le sens de la bonne cuisine tous les deux.


Jean-Luc à droite m’apprête sa GPZ. Merci de sa confiance qui aurait pu ruiner les heures qu’il a passées à préparer cette moto. PhotoYo.


Premiers tours très prudents pour la reprise après 6 mois sans moto. Ce n’est pas non plus le moment de mettre la moto du Patron par terre. Deux victoires de manche les attendent dans les jours qui suivent. PhotoCath.

La GPZ me séduit, heureusement car j’en ai déjà acheté une pour 2013, sur la foi des dires du Patron, qui ne m’avait pas bourré le mou. Je ne lui bourrerai donc pas sa moto. L’expérience s’est bien passée côté piste, je m’engage donc dans la course des quinquas prévue pour un mois plus tard. J’ai juste oublié d’en parler au cardiologue. Oups ! On verra plus tard.
On verra par exemple ce que dit mon tout nouveau pacemaker (en fait un « Défibrilateur Automatique Implantable ») qui entre autres fait acquisition de données. Ce petit bijou de technologie enregistre ses moments de fonctionnement, ceux où il a dû entrer en fonction par exemple pour calmer un prise de tours intempestive du cœur. S’il s’est affolé fréquemment pendant trois jours, je serai bien obligé d’avouer pourquoi.


Vue imprenable sur mon intimité après opération (non, non, je ne me suis pas fait hormoner en plus). Cet ange gardien a une pile garantie 5 ans. PhotHosto.

Deuxième temps qui me voit débarquer à Carole avec épouse, chienne (une canine, qui aboie, pas un qualificatif pour mon épouse), ma 600 CBR et mes médocs de cardiaque repenti. La moto est dans l’exacte configuration qu’avait définie le jeune Emilien lorsqu’il l’avait utilisée et amenée dans les points l’an passé en Promos à Carole. Je n’ai pas changé un click de suspension et je commence même avec ses pneus de cette course. Il avait claqué 5,0 avec, yapuka !
Système d’essais libres très pratique : la journée est découpée en sessions de 20 minutes et on choisit tant que la série n’est pas complète. Le temps perdu ne se rattrape jamais ? Ca n’empêche pas d’essayer. Frustré comme le chien de chasse que son connard de maître attache toute l’année pour ne le sortir qu’en septembre, j’aligne plus de 100 tours entre le jeudi et le vendredi. Le pneu arrière finit lisse sur le côté droit. Peut-être que d’habiles coup de disqueuse pour effacer les sculptures restantes permettront de le faire passer pour un honorable slick d’occasion.

Des rencontres sympathiques.
Heureusement que les paddocks sont bien fréquentés parce qu’on y passe bien plus de temps qu’en piste. De plus avec la CBR, comparativement à mes habituels twins 2T, point de mécanique : essence, contrôle et nettoyage des freins, lubrification des pneus et pression de la chaîne. Basta ! Adieu interventions mineures et de routine comme les changements de pistons ou de vilebrequin. Ca repose et il paraît que je dois me ménager.


L’intervention technique la plus fréquente : la pose ou le retrait des couvertures chauffantes. C’est interdit en VMA et de toutes façons j’y passe plus de temps à réparer les moteurs (le mien ou ceux des copains). PhotoYo.

J’en profite pour tailler des bavettes, en commençant par mes jeunes cht’is voisins de paddock. Ca ne rate pas, ils commencent mal en m’envoyant mon âge à la tronche, obligés qu’ils se croient de me vouvoyer pour débuter. Je leur rendrai avec plaisir divers services avec un petit moment de gloire lorsque je leur extraie deux vis d’un coup de pointeau alors qu’ils les attaquaient sans succès avec ma perceuse depuis un moment.
Discussion aussi avec Philippe Pagano, vainqueur de la coupe Yam’ 83, vice champion d’Europe 84 avant plusieurs saisons en GP 250. Il reprend le guidon après 25 ans sans course, sur une 250 TZ 84 d’emprunt, qu’il passe du temps à bricoler. Le moteur lui fiche toutefois une paix royale.
Vu aussi Bruno Vecchioni en visiteur, plusieurs fois champion de France 250, lui n’a appris que trop tard l’existence de cette grande première et se promet d’être là l’an prochain.

Un concentré sur le samedi.
Le dimanche est réservé à l’endurance. On s’inspire donc du format des courses de gratte-cailloux avec deux séances chrono et la course sur une seule journée. J’achève les pneus des essais libres lors du premier chrono : 11ème sur 19 en 12,8, juste derrière Pagano qui place la première … 600 et aussi le premier 2T. Les organisateurs ont retenu ce découpage des catégories qui a ses bonnes raisons. Peut mieux faire, surtout qu’il n’y a pas de classement spécial pilotes bio ioniques.
Balles neuves pour la suite de la journée, extraites de mon stock conservé à l’abri de la chaleur et de la lumière.


Il me restait un train de Power One de mon passage en Power Cup en 2010. Bonne occasion pour le consommer que cette courses des quinquas. PhotoJé.

Ca change la vie ces deux pneus neufs : 9,2 et 9ème à l’issue de la deuxième qualif. Ca ne sera toutefois pas jouable contre les 1 000 qui sont à 2,5 secondes, comme en Promos. Au passage, je bats enfin mon vieux record personnel à Carole : 9,7 en 1988 avec la 350 TZ. Mimil’ peut dormir sur ses deux oreilles avec son 5,0, force restera à la jeunesse.


Reposante dans le paddock, la 600 CBR est beaucoup plus physique en piste que mes habituelles 500 CB ou 350 LC. Un grand bonheur quand-même tant elle donne une impression de sécurité. Photo Esprit Racing (si ! si !).

Pour la course, je bénéficie de l’assistance de mes deux fils qui se coltinent couvertures et béquilles à pattes depuis le P2. Heureusement pour eux, le groupe électrogène a refusé tout service. Me voir rouler leur a donné envie de se remettre à la piste. Bienvenue à vous, Papa fournira les motos, allez chercher vos licences.
Course somme toute tranquille. Départ pas terrible, tentatives pour m’accrocher aux 1 000 pendant ¾ tours puis rythme de croisière pour ne surtout pas mettre la cabane sur le chien. Les niveaux sont assez disparates, je colle même un tour à 5 ou 6 concurrents. Bilan final : 7ème sur 18 qui sont resté sur leurs roues. Le quinqua est prudent puisqu’on n’enregistre qu’un seul abandon et un tout droit à Hôtel. Le quinqua préfère les grosses, puisqu’en tant que première 600, je ne devance que la 250 de Pagano et une Ducati 748. A vaincre sans baril, on triomphe sans boire … mais on évites les ennuis.


Le podium des 600 avec l’intégralité des concurrents de la catégorie. Les absents ont toujours tort. Photo William Transformiste du circuit Carole.

D’évidence, ce genre de course sous le signe du viril mais correct donne envie de recommencer. Je prends acte pour l’année prochaine. Il y aura aussi une version « quadras ». Remplissant largement les conditions administratives, je m’y verrai bien avec une 350, histoire de placer un 2T, voire d’aller taquiner certaines 600. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ggcox
1'10 ça cause
1'10 ça cause
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   16/9/2012, 02:38

Je n'avais pas suivi tes soucis de santé, mais je suis content de lire que tout semble aller dans le bon sens .... le cardio a-t-il fini par repérer des déclenchemetns intepestifs t'obligeant à avouer ce que tu fais le week-end pour te reposer ? Laughing

En parlant de repos, ça fait quoi de rouler sur une moto fiable ? Bon choix que le CBR pour n'avoir qu'à mettre de l'essence et gérer les couvertures chauffantes Cool


Bravo pour ce podium cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ggcoxinside.com
MacPepR
Newbi en Slibard blanc
Newbi en Slibard blanc
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   16/9/2012, 23:30

Dans ma "carrière", j'ai dû faire pas loin de 15 saisons avec des 350 2T. Que de mécanique ! Une révision là-dessus, c'est changer pistons et/ou vilebrequin. Parfois, tu révises même pendant le week-end de course. Alors, le 4T, ça permet de passer plus de temps à discuter avec les uns ou les autres, ce qui n'est pas le moindre des plaisirs de la course.
Depuis un ou deux ans, je commence à virer ma cutie et la maladie va prendre un côté quasi chronique avec la 750 GPZ que je compte utiliser l'an prochain en championnat VMA.
Je conserve toutefois ma RD/LC, je vais un jour remonter ma 350 TZ et surtout trouver enfin le temps de mettre en service une TZ 250 de 91 que j'ai achetée il y a pas loin d'un an. C'est quand-même 80 chevaux pour 120 kg. Un outil avec des performances que jamais un 4T n'aura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrazYtoOn
Rossi te respecte
Rossi te respecte
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 08:26

Bah t'avaius l'air en forme à la sortie de ta course, avec une grand banane!!
Je n'étais pas non plus au courant de tes mésaventures. Tu t'en sors bien, c'est chouette Smile

On pourra suivre l'évolution l'année prochaine... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.3crazytoon.net
Drummers
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 13:46

Salut Jérôme, j'avais suivi tes gros soucis par d'autres intermédiaires dont Emilien qui m'avait donné quelques nouvelles ; je suis donc d'autant plus heureux de lire ton CR sur le forum et en plus avec un chrono fort honorable (sans doute les effets de ton powercommander perso Laughing ) et une petite coupette à mettre sur la cheminée Very Happy Very Happy ; bravo !

A bientôt sur les paddocks, promis, je te vouvoiera pas Razz

_________________
[ DRUMMERS #76 ]
http://www.tht.fr
http://photos.tht.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacPepR
Newbi en Slibard blanc
Newbi en Slibard blanc
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 20:57

Ah ! En voilà enfin un qui sait ce qu'est la politesse motarde. A propos d'Emil', je dois en principe le soutenir lors des Promos à Carole, d'ici une quinzaine. Tu viendras bien faire un tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drummers
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 20:59

A mon grand regret, des obligations familiales me bloquent ailleurs, je pourrai pas passer vous voir Mad

_________________
[ DRUMMERS #76 ]
http://www.tht.fr
http://photos.tht.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrazYtoOn
Rossi te respecte
Rossi te respecte
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 21:01

J'irais peut-être faire un tour, pour ma part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.3crazytoon.net
MacPepR
Newbi en Slibard blanc
Newbi en Slibard blanc
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 21:07

On choisit ses amis et pas sa famille ...
Salut à toi Crazy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrazYtoOn
Rossi te respecte
Rossi te respecte
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   17/9/2012, 22:01

Rhaaaa, ça y est, j'ai des amis!!!!! Smile Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.3crazytoon.net
Ggcox
1'10 ça cause
1'10 ça cause
avatar


MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   19/9/2012, 14:12

MacPepR a écrit:
Ah ! En voilà enfin un qui sait ce qu'est la politesse motarde. A propos d'Emil', je dois en principe le soutenir lors des Promos à Carole, d'ici une quinzaine. Tu viendras bien faire un tour ?

Je passerais à Carole pour le promo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ggcoxinside.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma course des quinquas, à l’occasion des 4H00 du CMC, 1er sept 2012, Carole.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum THT :: COMPETITIONS / ENTRAINEMENTS :: Compétitions du Forum :: Archives :: Archives 2012 :: [ CMC ] :: [ Blabla ]-
Sauter vers: